Index Glycémique

Ce blog n’étant pas un site scientifique de nutrition, je ne vais pas « médicaliser » ma cuisine (bien des publications scientifiques traitent déjà de la physiologie de l’absorption des glucides). Je voudrais cependant vous expliquer très simplement pourquoi j’utilise souvent dans mes recettes des ingrédients à faible Index Glycémique

Les Index Glycémique (Ig)  sont le reflet de l’élévation de la glycémie dans le sang  après ingestion d’un produit qui contient des glucides (donc pas d’Ig pour les protéines et les lipides).

La base est le Glucose (le sucre pur) pour lequel l’indice à été fixé à 100, de là ont découlé le listing des index. (liste des Index Glycémique)

Les Ig se classent en 3 catégories: faible, modéré, et élevé.

  • Ig faible: indice en dessous de 35
  • Ig modéré entre 35-55
  • Ig fort : au dessus de 55

Plus l’index glycémique est faible et moins il induira de grosse élévation de la glycémie: j’ai plus de réserve énergétique sur le long terme- je n’ai pas faim.

A l’inverse un aliment à Ig élevé va entraîner une hyperglycémie, qui va induire un pic d’insulinémie suivi d’une hypoglycémie: j’ai faim, le sucre ingéré va se transformer en gras-je stocke-je grossis.

De nombreux professionnels de santé prennent des précautions sur le principe des index glycémique, néanmoins il est indéniable que manger moins sucré est bon pour la santé (cf publications/articles).

En variant le plus possible son alimentation, et en choisissant des produits de qualité plutôt que des aliments transformés, on se fait du bien et on mange mieux!